i Love Manger

logo
La cuisine est devenue une passion et, pour conserver mes recettes préférées à portée de main, j'ai décidé de créer ce blog.  
C'est aussi une manière de les partager car la cuisine est aussi une question de générosité. Et d'amour.  
N'étant pas à la tête d'une famille nombreuse, je ne prépare pas forcement tous les jours des plats copieux. De plus, je cuisine pour manger et non pour faire des photos . Mais promis, je travaille à améliorer le côté visuel.  
Si tu testes l'une des recettes proposées ici, si tu les trouves appétissantes, bref, si tu aimes ilovemanger ce serait sympa de laisser un petit commentaire, afin d'échanger. Ça ne prend pas beaucoup de temps et ça fait toujours plaisir.   Bon appétit. So

recettes récentes

i love manger

Recette de böreks aux épinards et à la fêta

Je continue mon exploration de la cuisine turque. Elle est tellement riche et délicieuse que j’ai envie de tout tester.

Mon récent voyage à Istanbul m’a vraiment confortée dans cette attirance délicieuse.

Les böreks.

Rien que le mot me faisait saliver. Et puis au détour d’une plongée dans les méandres de Pinterest (tu sais quand tu commenses à regarder, tu ne sais jamais quand cela finira), je suis tombée sur une forme originale. Des böreks en forme de gâteau.

Bon et beau, qui dit mieux ?

Il te faut :

1 moule rond de 16cm environ (fond amovible c’est mieux)

500g d’épinards (j’ai pris des surgelés car pas le temps d’aller au marché)

1 gros oignon rouge

1 oignon vert

1 paquet de pâte filo

200g de feta

1 yaourt nature

1 œuf

2 cuillère à soupe d’huile d’olive

1 peu de lait

1 gousse de lait

Sel, poivre et quelques pignons.

Fais fondre les oignons coupés en petits dés dans un peu d’huile. Ajoute les épinards bien égouttés et laisse revenir doucement jusqu’à ce que le mélange s’assèche un peu.

Ingrédients boreks

Laisse refroidir.

Dans un bol, mélange le yaourt avec l’œuf, le lait et l’huile d’olive. Ajoute la gousse d’ail écrasée, un peu de sel et de poivre.

Sauce au yaourt

Etale 3 feuilles et badigeonne-les du mélange au yaourt.

Sur le côté le plus large des feuilles répartis la farce aux épinards tout le long, ajoute la feta émiettée.

Böreks

Roule doucement pour former un boudin, sans trop serrer. Puis, découpe ce boudin en tronçon de la hauteur du moule.

img_2502 img_2503

Continue jusqu’à ce qu’il ne reste plus de feuilles.

Arrose légérement ton « gâteau » du reste de la sauce au yaourt, puis recouvre-le de filme alimentaire avant de le réserver au frais pendant une heure ou deux.

Au bout de ce temps, préchauffe le four à 180°C et place ton gâteau de böreks à cuire pendant environ 35 minutes.

10 minutes avant la fin de la cuisson parsème de pignons.

Laisse-le tiédir avant de démouler et de déguster aussitôt.

Enjoy !

img_2499 img_2500

Read More

Istanbul : street-food

J’ai toujours été attirée par Istanbul. Cette ville tellement riche d’un point de vue culturel et gustatif.
Oui, bon, c’est vrai que je prépare les voyages surtout par affinités culinaires. Et je réussis presque toujours à trouver un intérêt gastronomique à chaque pays.
Mais revenons à Istanbul. J’ai eu le coup de foudre lors de ma première visite et je dois avouer que la cuisine turque y est en (grande) partie pour quelque chose.

Alors, déjà, il n’y a pas que le kebab dans la cuisine turque, contrairement à ce que l’on pourrait croire vu d’ici. Et d’ailleurs en Turquie ces sandwichs sont délicieux ! Je n’ai pas la prétention d’être une spécialiste de cette cuisine, mais je peux te donner quelques idées à tester.

En grande adepte de la street-food, je peux te dire qu’Istanbul va te régaler. Quoi de mieux pour prendre le pouls de la ville que de manger sur le pouce, comme les Stambouliotes.

Pour démarrer, à chaque coin de rue, tu trouveras des stands de marrons chauds et surtout de maïs bouilli et grillé. Et donc, partout tu croises des gens en train de grignoter ces petits snacks. Pour environ 1,50€ le sachet de marrons et 30cts l’épi de maïs, c’est un bon plan pour tenir entre deux repas. Incontournables !

Marrons chauds Marrons et maïs

 

Quand tu vas vers le port, à Eminönü par exemple, je te conseille très fortement de tester les sandwichs de poisson. Pour les trouver, c’est simple, ils sont fabriqués sur des bateaux typiques et il y a beaucoup de monde devant, assis sur des rondins de bois. Ces sandwichs sont simplissimes : un morceau de pain dans lequel on insère un bon morceau de poisson grillé, quelques rondelles d’oignons et une feuille de salade. C’est tout ! Il ne reste plus qu’à attraper la bouteille de jus de citron qui trône sur les petites tables et enjoy !

Pour 8TL (l’équivalent de 2,50€ à peu près ), qui dit mieux ?
Quand tu dégustes ces sandwichs, des vendeurs mobiles passent entre les tables pour proposer une citronnade, des pickles (chou + cornichons en saumure) ou des lingettes parfumées pour rincer tes doigts.

Sandwich de poisson Pickles img_2471

Le sandwich t’a juste ouvert l’appétit ? Pas de souci, on va également te proposer des moules farcies au riz, à déguster sur place ou à emporter. Les gens sortent du boulot et s’arrêtent devant les vendeurs de moule pour grignoter sur le chemin du retour à la maison.

Le poisson ne te fait pas rêver ? Il faut absolument goûter un bon döner kebab. Agneau le plus souvent, mais parfois poulet aussi. Par pur hasard, nous sommes tombés sur cette enseigne en sortant du Grand Bazar et en se dirigeant vers la Mosquée Souleymane,  qui date de 1970 et la bonne odeur de viande parfaitement grillée nous a chopés les papilles. Ça, plus la longue file d’attente avec zéro touriste dedans, et on s’est dit qu’il fallait tester. BINGO. meilleur kebab EVER. Pas de sauce ni de chichi, la simplicité se suffit à elle-même. Le tout arrosé d’un Ayran (yaourt liquide légèrement salé), parce qu’à Istanbul, on fait comme les Stambouliotes !

img_2476 Kebab et ayran

Haci Osmani Yeri

Adresse : Haci Osmani Yeri (Fatih) / Différentes tailles de sandwich (à partir de 1,50€).

Marcher dans Istanbul donne soif, et pour te désaltérer, rien de mieux qu’un bon jus de grenade fraîchement pressé devant toi. Tous les 50m, un stand te propose ces boissons healthy pour quelques centimes d’euros. Il y en a partout, impossible de les manquer avec leurs énormes grenades coupées en deux qui attirent irrésistiblement le regard. Un super bon plan quand tu vois le prix du jus de grenade chez nous. Donc, ne manque pas cette occasion de t’hydrater régulièrement pendant que tu déambules dans la ville.

Adresse : partout (le prix varie entre 1TL à 12TL selon le lieu, c’est évidemment plus cher juste devant les monuments touristiques, alors marche un peu).

img_2472 Grenades

Autre incontournable de la street-food en Turquie : les kumpirs ! Ces énormes (mais vraiment énormes, jamais vu d’aussi grosses) pommes de terre farcies avec tout ce que la terre produit de délicieux ! Le principe est simple : une pomme de terre cuite au four avec sa peau, ouverte et tartinée de beurre et de fromage fondu. Voilà pour la base. Ensuite tu choisis 7 toppings et tu as le choix : cornichons, chou, saucisses, carottes, olives, etc… Puis, une nouvelle couche de fromage et voilà !
Tu consommes plus de 3000 calories en une fois mais c’est tellement BON !

 

Kumpir

Adresse : Potatos – Avenue Istiklal (Taksim) / Environ 14TL (4,50€)

Comment parler de street food à Istanbul sans évoquer les simits ? Le bagel turc ! Ces petits pains ronds sont vendus partout dans les rues de la ville (et aussi chez les boulangers). Ils sont consommés à toute heure par les locaux. Nature ou tartiné de fromage, le simit est délicieux.

Simit

Adresse : partout, vraiment partout : 1TL./ 1,50TL

Voilà pour la première partie de mon food-reportage stambouliote. N’hésite pas à me donner ton avis, faire des commentaires, partager ton expérience !

 

Read More

Le Vivier : restaurant de poissons

Si tu passes par Nancy et que tu as envie de manger du poisson, il y a une adresse incontournable : le Vivier.

La carte est riche en plats de poissons et de fruits de mer d’une fraîcheur délicieuse. Les produits sont frais, les plats cuisinés maison et les portions généreuses.

Mention spéciale pour les cocottes de moules (à la marinière, au roquefort, au curry…) qui sont énormes mais tellement goûteuses qu’on en vient quand même à bout. Elles sont servies avec un petit cornet de frites maisons, sans sauce, mais franchement c’est inutile.

Moules au curry -Le Vivier

Moules au curry -Le Vivier

20 Minutes plus tard...

20 Minutes plus tard…

Les salades sont également délicieuses et copieuses, les portions de saumon ou fruits de mer sont suffisantes pour les appétits les plus voraces.

BON PLAN : Du lundi au vendredi, le restaurant propose un menu express très intéressant  à 12,95€ qui comprend l’entrée, le plat et un dessert.

Bon, le bémol, c’est vraiment la partie dessert. Et c’est dommage car c’est celle qui compte le plus pour moi.

Les desserts du Vivier sont malheureusement très décevants. Pas fins, pas jolis, pas bons. Le fondant au chocolat réussit le tour de force d’être à la fois sec et noyé sous un litre de crème pâtissière insipide.

Un crime de lèse-dessert. Franchement, il faut y remédier au plus vite !

Si vous souhaitez passer un bon moment, prenez une entrée et un plat, ce sera amplement suffisant. Pour le dessert, prenez une glace sur la place Stanislas, elles sont délicieuses.

Pour finir sur un point positif, notons la décoration qui a été revue (il était temps). Le cadre est maintenant bien plus moderne et agréable.

La salle du haut

La salle du haut

Le Vivier

rue des Maréchaux à Nancy

Read More

Le Mont Liban

La cuisine libanaise fait partie de mon top 3 des cuisines préférée EVER.  Ne serait-ce que pour le houmous qui devrait être classé au patrimoine mondial de l’UNESCO (si ce n’est pas déjà le cas).

Alors déjeuner dans un restaurant libanais suscite toujours mon enthousiasme de gourmande.

A moi caviar d’aubergine savoureux, le houmous soyeux, le taboulé joyeux, les feuilles de vigne délicieuses… !

Et à Nancy (oui je sais, pour le moment il y a beaucoup d’adresses nancéiennes), il y a un libanais incontournable : le Mont Liban.

Ok, la façade est simplissime et la décoration intérieure est…comment dire…banale et mériterait un peu de home-staging. Mais la cuisine rattrape largement les lacunes esthétiques du lieu.

Sans exagérer, le houmous est le meilleur que j’ai jamais dégusté (même le mien, c’est dire !). Les assiettes sont généreuses, et elles permettent de goûter plusieurs spécialités.

Mont Liban

Mention spéciale à l’assiette végétarienne et ses falafels fabuleux, fondants à l’intérieur et croustillants à l’extérieur. La perfection.

Assiette végétarienne.

Le thé à la menthe pris en fin de repas à la place du dessert est juste comme il faut : bien parfumé et sucré. Il est généreusement servi dans une petite théière qui permet de se resservir.

Thé à la menthe

Si je devais mettre un bémol, ce serait pour le pain plat servi dans un petit panier pendant le repas et qui permet de dévorer jusqu’à la dernière goutte de houmous. Je regrette qu’il ait été froid et un peu sec à mon goût.

Pain libanais

L’adresse est plus que recommandée par ILOVEMANGER.

Le Mont Liban

33, rue Saint-Georges à Nancy

 

Read More