i Love Manger

logo
La cuisine est devenue une passion et, pour conserver mes recettes préférées à portée de main, j'ai décidé de créer ce blog.  
C'est aussi une manière de les partager car la cuisine est aussi une question de générosité. Et d'amour.  
N'étant pas à la tête d'une famille nombreuse, je ne prépare pas forcement tous les jours des plats copieux. De plus, je cuisine pour manger et non pour faire des photos . Mais promis, je travaille à améliorer le côté visuel.  
Si tu testes l'une des recettes proposées ici, si tu les trouves appétissantes, bref, si tu aimes ilovemanger ce serait sympa de laisser un petit commentaire, afin d'échanger. Ça ne prend pas beaucoup de temps et ça fait toujours plaisir.   Bon appétit. So

recettes récentes

i love manger

La brioche bouclette

Je l’ai vue tourner sur quelques sites et je l’ai trouvée tellement jolie avec ses boucles dorées et ses formes rebondies.

Oui, je parle bien d’une brioche. Une vraie beauté et surtout un délice !

Toi, je ne sais pas, mais moi l’odeur de la brioche me fait fondre.

Comme je la voulais sortant du four pile pour le brunch, je l’ai préparée la veille au soir, et laissée reposer au frigo toute la nuit.

Il te faut :

350g de farine

12g de levure fraîche

14 cl de lait

2 jaunes d’œufs

15g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

1 pincée de sel

100g de beurre mou

Commence par diluer la levure dans le lait tiède. Laisse reposer environ 10/15 minutes, ça va mousser un peu.

Verse la farine dans le bol mélangeur de ton robot, creuse un puits dans lequel tu placeras les 2 jaunes d’oeufs.

Ajoute le sel, le sucre et le sucre vanillé, puis incorpore le mélange lait + levure.

Et enfin, ajoute le beurre mou.

Tu dois obtenir une pâte lisse et souple.

Pâte à brioche

Recouvre-la d’un torchon légèrement humidifié et laisse pousser au moins 1 heure, il faut que ta pâte double de volume.

En attendant, tu peux utiliser les blancs d’œuf pour en faire des financiers (recette de financiers aux noisettes à venir) ou des petites meringues.

Sinon, tu peux toujours les congeler pour t’en servir ultérieurement.

Ta pâte est bien gonflée ? Tu la dégazes un peu et tu l’étales (environ 5 mm d’épaisseur).

Découpe des cercles avec un emporte-pièce (ou un verre à thé).

Fais se chevaucher 3 cercles de pâte, enroule-les pour former un boudin pas trop serré puis coupe au milieu.

Cercles de pâte

Boudin de pate avant découpe

Tu obtiens deux parties en forme de roses.

image

Continue jusqu’à la fin de la pâte.

Place ces formes dans un moule à manquer sans les coller.

Moule pour la brioche

Recouvre ton moule de film alimentaire et réserve le tout au frigo pour la nuit.

Au matin, la pâte a à nouveau gonflé et il ne te reste plus qu’à la badigeonner d’un mélange de beurre fondu + miel + cassonade, puis à l’enfourner pendant 20/25 minutes à 180°C.

Brioche bouclettes

Read More

Mme Shawn, resto thaï

Quand je mange dehors, je choisis de préférence une cuisine que je ne fais pas chez moi. Donc, bien souvent je me tourne vers la cuisine asiatique.

Pour un déjeuner improvisé à deux, le restaurant thaï de Mme Shawn s’est révélé une bonne surprise.

Le menu du midi propose pour un prix correct (pour le quartier) un plat au choix parmi plusieurs (dont du poisson et des fruits de mer, un critère important pour moi), un accompagnement (riz gluant, riz thaï ou légumes) et une boisson (le thé glacé maison à là citronnelle est très bon).

Le plat arrive assez rapidement bien que le resto soit bondé et les assiettes sont copieuses.

Mes crevettes sont bien relevées comme j’aime et les légumes croquants.

Petit bémol concernant le riz gluant qui était un peu sec… Fâcheux pour du riz gluant !

Mme Shawn resto thaï

Menu de midi : 14€

 

Mme Shawn

40, place du marché Saint-Honoré

75001 Paris

Read More

JUJI-YA, resto japonais

Pour déjeuner entre copines, nous voilà en direction de la fameuse rue Saint-Anne à Paris, le paradis des restos japonais.

Il y en a des dizaines dans le quartier, alors comment choisir le bon ?

J’avais envie de tester un bento, cet espèce de plateau repas (mais bien organisé) composé de différents mets, après avoir vu de jolies photos bien alléchantes sur Instagram.

Le Juji-Ya étant recommandé par plusieurs personnes (dont ma copine Kelly, madame resto elle-même), nous y sommes allées, un samedi vers 13h.

Le resto n’est pas très grand, il vaut mieux éviter l’heure de pointe, mais nous avons eu de la chance de choper une table pour 4.

On choisit son menu et les options d’accompagnements : épinards au sésame, radis cuit, aubergines, omelette, patate douce… Bref, le choix est large.

Au final, tu te retrouves avec (pour ma part) un beau morceau de saumon, du riz, et 3 accompagnements délicieux.

Niveau boisson, le choix n’est pas très varié (thé verte ou thé vert), les parfums et le packaging varie, mais au moins tu goûtes des boissons peu communes.

En dessert, le resto propose notamment des cookies au thé vert. Pas mal.

Le Juji Ya, rue Saint-Anne à Paris

Le Juji Ya, rue Saint-Anne à Paris

 

Juji Ya

Juji-Ya

46 rue Saint-Anne

750002 Paris

Formule bento à partir de 10 euros. Carte bancaire à partir de 15 euros

Read More

Sosso is in the kitchen : cours de pâtisserie

J’adore faire des gâteaux mais je n’ai absolument aucune base technique.

On va dire que je suis une autodictate : des expériences, des ratages, des réussites, bref, la « pâtissière du dimanche ».

Mais j’ai vraiment envie de me perfectionner. Alors quand mes anciens collègues m’ont offert ce cours de pâtisserie, j’ai fait des petits sauts de cabri tellement j’étais contente.

Le cours est prodigué par la pâtisserie Thiebaut à Nancy. Je ne la connaissais pas, va savoir pourquoi.

Après plusieurs tentatives infructueuses pour m’inscrire (trop de succès, merci Le Meilleur Pâtissier !), le rendez-vous a finalement été pris pour le 10 octobre.

Un petit groupe de huit personnes (que des femmes, où sont les hommes de 2015?), et un programme alléchant : macarons au chocolat et financier aux agrumes.

Le financier, je maîtrise, mais les macarons un peu moins.

En fait, j’en ai déjà fait mais quand je compare le temps, les matières premières et le goût de ceux de Pierre Hermé (oui j’ai des références un peu élevées)… Bref, ça ne valait pas le coup.

Apres l’accueil par le chef pâtissier et un petit historique sur la maison (créée il y a 100 ans), on passe au labo.

Bon, ce n’est pas le déco de l’émission Le Meilleur Pâtissier avec des machines roses et une déco girly.

Non, on est dans un vrai labo, avec des machines qui ont fait leurs preuves et un four dans lequel on pourrait cuire un dinosaure entier.

Pendant 3 heures, j’ai écouté religieusement les conseils et consignes du chef qui s’est montré très pédagogue.

Au début, j’ai eu peur qu’il fasse tout et qu’on ne soit là que pour regarder. Mais très vite ce fût à nous de jouer.

Préparation de la ganache, utilisation de la poche à douille, montage des coques de macarons (la misère pour faire des coques régulières et des lignes bien droites).

Macarons au chocolat image

Macarons chocolat image

Ilovemanger image

Macarons chocolat image

 

Pendant la cuisson des macarons, nous avons préparé le financier. Le temps du stage a été bien optimisé et cette recette de financier aux agrumes va devenir un classique de mes goûters !

image image

Financier aux agrumes image

Ce qu’il faut retenir c’est : utiliser les bons produits, les blancs d’œufs sont utilisés vieillis (conservés pendant quelques jours au frigo dans une boîte hermétique), pas besoin d’ajouter du sucre dans la ganache au chocolat, battre les blancs d’abord à vitesse réduite, puis grande vitesse.

Je me note également d’acheter un vrai couteau, notamment pour découper des suprêmes d’agrumes.

Bref, un après-midi super enrichissant, très excitant (j’étais comme une gosse dans une allée de Disney) et super gourmand.

Si vous cherchez un cadeau à me faire, n’hésitez pas, j’adore passer du temps en cuisine !

Stage de pâtisserie image

 

Read More