Please assign a menu to the primary menu location under menu

Mardi 12 mars. La France est paralysée… il neige ! Et la SNCF nous conseille, je cite, « de ne pas aller à Paris aujourd’hui ». Alors, demi-tour direction la maison, et plus précisément ma cuisine : rien de mieux qu’une bonne soupe marocaine (hrira/harira) pour réchauffer les cœurs !

Quelques règles avant de commencer :

Tout d’abord, question hygiène, mettre un foulard sur sa tête et enlever ses bijoux. Je précise parce que bon, pour certaines personnes, ça ne tombe pas sous le sens… Suivez mon regard ! 😉 #TopChef #LeMeilleurPâtissier #Toussa.

Ensuite, deuxième chose importante : pour tout type de recette marocaine, tu devrasavoir en tête le proverbe arabe « 3eynek mizenek » (littéralement : « tes yeux sont ta balance »).

En d’autres termes, pour les quantités, je ne donnerai pas de dosage précis… non pas parce que je veux faire du suspens (#TêteDeSuspens façon Cyril Hnaouna #TPMP) mais tout simplement parce qu’on ne m’a jamais appris avec des quantités précises… Mais n’aies crainte, tu y arriveras quand même !

photo(8)

Ingrédients :

Un demi kilo de viande (de préférence de la viande de bœuf/veau)

Un bouquet de romarin

Un bouquet de persil

Un bouquet de céleri

Un oignon

Tomate liquide

Huile neutre

Huile d’olive

Sel

Poivre

Gingembre

Safran

Pois chiche

Cheveux d’ange

Farine

Eau

Découpe la viande en petits morceaux.

Découpe très finement les herbes (romarin, persil, céleri)

Râpe un oignon (ou le couper très finement)

Verse le tout dans une cocotte minute et ajoute la, sauce tomate liquide (l’équivalent d’un bol et demi, je pense) l’huile neutre avec une plus petite dose d’huile d’olive, le sel, le poivre, le gingembre et le safran. (pour les épices, en gros je dirai l’équivalent de 2 ou 3 cuillère à café sauf pour le poivre).

Ajoute les pois chiche (l’équivalent d’une boîte de conserve)

Ajouter de l’eau le temps que ça a bien mijoté («tqalla»)

 

Après avoir bien laisser mijoter (environ 20 minutes), ajoute de l’eau jusqu’à ce que la cocotte soit remplie environ au niveau de la moitié puis la fermer (la cocotte).

Une fois que ça a bien cuit, au bout de 40-45 minutes environ, tu peux ouvrir la cocotte, rajouter de l’eau (encore) jusqu’à remplir 3/4 du niveau de la marmite.

Mélange dans un bol un peu de farine avec de l’eau tiède jusqu’à obtention d’un liquide un peu épais mais pas trop… N’oublie pas : «3eynek mizenek!»

Laisse bouillir la soupe, puis ajoute petit à petit la préparation à base de farine dans la cocotte.

Cette préparation servira à épaissir un peu la soupe, car une bonne hrira c’est une soupe ni trop liquide ni trop épaisse!

Laisser cuire encore un peu et goûte pour voir si besoin d’ajouter du sel.

Enfin, ajoute l’équivalent d’un bol de cheveux d’ange.

Et voilà, la hrira est prête !

On la sert généralement avec des dattes, des figues séchées ou encore des des crêpes marocaines (ça, ça fera peut-être l’objet d’une autre recette!).

Il est également possible de déguster la hrira avec un petit peu de jus de citron.

Et bon appétit bien sûr ! («Chahiya tayyiba», en arabe!) 😉

Leave a Response